LE RENOUVEAU : Isabelle Delin
 

Isabelle Delin
86 Route de Cosne
58310 St Amand en Puisaye
Port : 06.70.45.15.40
mail : isabelle.delin@akeonet.com
Site internet



Biographie
Ses œuvres





 

Isabelle Delin (née en 1969)

Originaire du Puy de Dôme, Isabelle Delin suivit, après une scolarité à Clermont-Ferrand, une formation d’émailleur sur pierre volcanique à Volvic, matériau local par excellence, utilisé entre autre pour la fabrication de tables d’orientation. Elle découvrit là la puissance du feu sur la matière minérale qu’elle mettra consciencieusement en pratique tout au long de ses formations. D’abord, un peu par hasard, au CNIFOP durant les sessions 1994 en décoration puis en 1995 en tournage. Quelques années plus tard elle y complétera une nouvelle fois son apprentissage (2001/2002) avec un stage « émail » accompagné par François Eve. C’est à cette issue qu’elle s’inscrira à la « Maison des Artistes ». Entre temps elle exerça son savoir-faire à la « Faïencerie Auxerroise » et en différents lieux ; aux Etats unis (en Californie et au Sierra Nevada) ainsi que chez divers céramistes.

Rentrée en France, forte de multiples expériences professionnelles, le désir de s’exprimer librement se manifesta. En 2005 elle s’installe dans une ancienne ferme au bourg de Bitry à quelques kilomètres de st Amand. Ses nombreux et divers stages, formations, CAP, emplois chez des céramistes, activités au sein d’associations… ont certainement été à l’origine de la dextérité avec laquelle Isabelle s’adapte aux différents matériaux. En effet, ne se limitant pas au grès traditionnel de St Amand elle travaille aussi bien la faïence, les terres ocrées de Moutiers, différents grès chamottés, ainsi qu’un grès de Mehun sur Yèvre.

Des personnages mi rêveurs, mi nostalgiques, des « coquillages » imaginaires, des petits meubles à tiroirs, de discrets et diaphanes paysages poyaudins rappelant des aquarelles, de grandes boîtes mégalithiques, des vases ornementés sortent de son four. Ils rejoignent une petite salle d’expo attenante, quelques marchés potiers de la région, ou bien diverses galeries et expos temporaires, dont plusieurs participations au Couvent à Treigny (APCP).

A ses débuts, elle cuira aux bois chez les amis potiers ; puis le volume des pièces et son besoin d’indépendance l’incita à construire son propre four à gaz ; de 200 litres revêtue d’un couvercle manœuvré à l’aide d’une poulie.

Le travail d’Isabelle sensible et tout en subtilité ne se dévoile qu’avec patience. L’émail, le plus souvent légèrement satiné est en parfaite harmonie avec son support. Une artiste simple sans façon et dont les œuvres reflètent une volonté pugnace et un esprit d’imagination qui ne cesse de nous surprendre.